Définition : Loi de Metcalfe

Robert Metcalfe est un ingénieur américain, inventeur du protocole Ethernet et fondateur de la société 3Com. Il démontra que la valeur d’un réseau croit de manière exponentielle selon le nombre de ses utilisateurs. Il énonça la loi qui porte son nom, la loi de Metcalfe, selon laquelle :

«L’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs. »

Que contient la loi de Metcalfe ?

La loi de Metcalfe s’exprime en fait de deux façons :

  • Le nombre possible de connexions croisées dans un réseau est proportionnel au carré du nombre d’ordinateurs dans le réseau
  • La valeur de la communauté d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs

Cette loi est très souvent citée pour expliquer la croissance rapide de l’internet et plus spécialement sans doute pour le Web et les sites internet. Associée à la loi de Moore (loi sur l’évolution de la puissance des ordinateurs et de la complexité du matériel informatique), la loi de Metcalfe est utilisée pour expliquer l’évolution grandissante des technologies de l’information, ces dernières années.

En règle générale, cette loi dit ceci : plus il y a d’utilisateurs dans le réseau, plus ce réseau aura de la valeur.

Quelles sont ses applications ?

Voici ces trois applications majeures :

  • Elle est utile pour n’importe quel réseau social (Facebook, twitter,Linkedin, Google+ etc.). La valeur de votre compte social augmentera proportionnellement au nombre de connaissances et amis faisant partie de votre réseau, davantage susceptibles d’utiliser les fonctions de partage et d’échange
  • Elle explique aussi le fait que le contenu de plateformes collaboratives, tel que Wikipédia, s’enrichit et se développe plus rapidement que la vitesse d’accroissement du nombre des contributeurs.

Voir aussi dans le lexique de l’UX d’Usabilis d’autres lois telle que la fameuse loi de la Gestalt, bien connue des UX Designer.

La loi de Metcalfe en question ?

La loi de Metcalfe est censée expliquer la progression exponentielle d’un réseau. Elle permet d’expliquer le succès d’Internet, du « réseau de réseaux ». Toutefois, il convient de la prendre avec précaution. Dans leur article au titre sans équivoque et quelque peu provocateur, Metcalfe’s Law isWrong,  Bob Briscoe, Andrew Odlyzkoet Benjamin Tilly remettent en cause l’évolution quadratique de la valeur utile d’un réseau. Selon eux, un grand nombre de prédictions quantitatives basées sur la loi de Metcalfe semblent excessivement optimistes.

Voir aussi :A refutation of Metcalfe’s Law and a better estimate for the value of networks and network interconnections